LA BD EN CHINE A 1000 ANS: LES LIANHUANHUA (Les images enchainées)

De magnifiques Ouvrages à se procurer*

(*Ceci n'est pas une publicité mais une recommandation de notre site)

Cliquez pour accéder sur le site de l'éditeur (Editions FEI)

"AU BORD de l'EAU"

Ce coffret contient les 30 volumes en bandes dessinées traditionnelles (Lianhuanhua) du roman Chinois "Au bord de l'eau" qui conte les aventures de 108 bandits menés par Song Jiang contre la corruption du gouvernement , des hauts fonctionaires de la cour et de l'Empereur de la dynastie des Song du nord (960-1279).

Les 30 volumes comportent en tout 3776 pages. Le coffret contient également un livret de présentation

 

LES TROIS ROYAUMES

Auteur : collectif, d’après l’œuvre de Luo Guanzhong Coffret comprenant 30 tomes, une carte de la Chine ancienne de 220 à 265 et un livret connexe avec une préface de Jean Levi. Pagination : 3960 pages, noir et blanc Format coffret : 31,2 x 23 x 8,3 cm, coffret toilé avec marquage argenté au fer Format tomes : 10,3 x 14,2 cm, à l'italienne Format livret : 26 x 15 cm

"VOYAGE VERS L'OUEST"
Auteur :d’après l’œuvre de Wu Cheng'en
Traduction : Nicolas Henry et Si MO
Date de parution : 24/10/14
Coffret comprennant 36 volumes, une carte A2 des étapes mythiques du Voyage vers
l’Ouest et un livret connexe avec une préface de Vincent Durand-Dastès
Pagination : 2879 pages, noir et blanc

1)LES LIANHUANHUA

Lianhuanhua (littéralement : "images enchaînées"), est le nom communément donné aux bandes dessinées chinoises traditionnelles.

Les Lianhuanhua sont, typiquement, des petits formats (12,5 cm x 10 cm ou 13 cm x 9 cm). Généralement, les pages ne contiennent chacune qu'une seule vignette et il est très rare que ces vignettes contiennent des phylactères (Bulles): le texte et les dialogues sont présents sous forme de récitatifs.

La grande période des Lianhuhua s'étend des années 1940 au milieu des années 1980. Ces bandes dessinées chinoises était un outil de diffusion de la propagande et d'édification des masses plus important que la télévision.

Plus de 2100 bandes dessinées ont vu le jour en 1982 et chacune d'entre elles ont été vendues à plus d'un million d'exemplaires. Cependant, aujourd'hui on ne peut les trouver que chez les collectionneurs.

Fondés sur l'art traditionnel chinois, les Lianhuanhua sont une forme artistique appartenant à la fois à la littérature et à la peinture. Ces livres illustrés constituent un véritable héritage de la culture chinoise.

D'après ce que l'on rapporte, une campagne a été lancée pour que ces bandes dessinées chinoises traditionnelles soient classées parmi le patrimoine culturel immatériel.

Le manhua (pinyin : mànhuà ; prononcer man-rhoa), est le nom donné à la bande dessinée en Chine. De même, on appelle manhuajia les dessinateurs de manhua.
On différencie le terme manhua de lianhuanhua, qui désigne une bande-dessinée plus traditionnelle, même si ce mot est de moins en moins usité.

Le manhua se lit de gauche à droite, comme les bandes dessinées françaises, et dans le sens de lecture occidental. Les livres sont habituellement édités sous de petits formats.

 

2) LES QUATRE LIVRES EXTRAORDINAIRES
Les Quatre livres extraordinaires de la littérature chinoise sont quatre romans communément considérés comme étant les œuvres de fictions de la Chine pré-moderne les plus grandes et les plus influentes. Datant des dynasties Mings et Qing, ils sont bien connus de la plupart des lecteurs chinois.
Ils font partie des romans les plus longs et les plus anciens et sont considérés comme l'apogée des romans classiques de la Chine.
- Au bord de l'eau ( Shuǐhǔ Zhuàn) Auteur: Shi Nai'an XIVème siècle
- Histoire des Trois Royaumes ( Sānguó Yǎnyì) Auteur: Luo Guanzhong XIVème siècle
- Le Voyage en Occident (vers l'Ouest)( Xī Yóu Jì) Auteur: Wu Cheng'en XVIème siècle
- Le Rêve dans le pavillon rouge ( Hóng Lóu Mèng) Auteur: Cao Xueqin XVIIIème siècle

"REVE DANS LE PAVILLON ROUGE"


Aux éditions FEI: Le rêve dans le Pavillon Rouge roman est le dernier et le plus tardif des Quatre Livres Extraordinaires de la littérature chinoise. Il recèle plusieurs dimensions historiques, politiques et poétiques d'une rare densité. Le récit s'articule autour du déclin de deux grandes familles sous la dynastie régnante des Qing et des méandres sentimentaux de son personnage principal, le jeune Baoyu, réincarnation terrestre d'un morceau de jade céleste tombé sur Terre.