LA DANSE DES MILLE MAINS

PAGES RESTAURANT:

Mille mains Guan Yin est une danse créée par le chorégraphe chinois Zhang Jigang. Cette danse a été réalisée par soixante-trois danseurs sourds de Chine, appartenant à une troupe d'artistes handicapés. Parce qu'ils ne pouvaient pas entendre la musique il y avait six accompagnatrices en tenues blanches pour les aider à se synchroniser avec la musique.Cette danse décrit la légende de Bodhisattva Guan Yin à mille mains. Bodhisattva qui est une candidate Bouddha. Elle ne peut pas devenir un bouddha, car elle est encore attaché à ce monde. Guanyin aux Mille Mains et aux Mille Yeux est la bodhisattva de la miséricorde. Son nom complet est Guan Shi Yin, ce qui signifie « Celle qui écoute les plaintes du Monde ». La multiplicité de ses yeux lui permet de voir les malheurs de chacun et de ses 20 paires de bras, de venir en aide au plus grand nombre. Elle arbore plusieurs visages, signe de profonde humilité, chacun pouvant reconnaitre en l'un ou l'autre visage la représentation qu'il se fait de la déesse. La danse des mille mains est fondée sur cette histoire.