PAGES RESTAURANT:

LE XIANG-QI: 2 ARMEES S'AFFRONTENT, UN JEU MILLENAIRE SUBTIL et PASSIONNANT

Le Plateau de Xiàngqi la place des pièces au départ.

Ce jeu est d'une extrême finesse car le mouvement des pièces est compliqué par leur déplacement limité à certaines zones (palais par exemple). On est vite passionné par ce jeu car il se joue sur une durée souvent limitée et le dénouement arrive parfois de manière surprenante avec très peu de pièces mises hors jeu. En France vous pouvez trouver sans problème des jeux avec le plateau en papier et les pièces en plastique.

Le Xiàng-Qi (Jeu de l'éléphant) ou jeu d'échec Chinois Un jeu Millénaire !

Xiàngqi aussi appelé "échecs chinois" est un jeu de société qui se joue sur un tableau de 9 lignes de large sur 10 lignes de long. Ce jeu se joue avec 16 pièces par joueur qui sont placées sur les intersections des lignes. Les 2 camps sont le rouge et le bleu, ou le rouge et le noir.

INTRODUCTION:

Chaque joueur possède: 1 général 5 soldats 2 mandarins ou lettrés 2 éléphants 2 chevaux 2 chariots 2 canons ou bombardes.

Une rivière sépare les deux camps. Les pièces n'ont pas le même nom selon leur camp. Le Xiangqi se joue plus vite que les échecs occidentaux où la barrière des pions est plus importante, de plus les canons sautent pour prendre, ce qui fait d'eux une menace rapide et peu apparente dans le cours du jeu. De plus, lorsque dans les échecs la bataille se focalise la plupart du temps dans les cases centrales, dans le xiangqi cette dernière semble au contraire se développer simultanément tout autour du plateau de jeu.

HISTORIQUE:

Les traces les plus anciennes sont situées entre 569 et 800. Il possède un ancêtre commun avec le jeu d'échec occidental (dont il pourrait donc être l'ancêtre, au même titre que le jeu indien, le chaturanga, et que le jeu persan shatrang) et le shogi. Notons que dans le passé le nom xiangqi a été donné à des jeux de plateau autres que les échecs chinois.

PAGES CULTURELLES: